En Nouvelle-Zélande, un homme de 50 ans a été condamné ce lundi 8 octobre à trois ans et cinq mois de prison ferme pour divers faits de zoophilie et de pédophilie.

Le quinquagénaire, maréchal-ferrant de métier, a été arrêté fin 2017. Lors de perquisitions, les enquêteurs ont découvert qu’il détenait des centaines d’images pédopornographiques sur son ordinateur (et autres appareils qui lui ont été confisqués), et qu’il avait aussi consulté des sites Internet où des prédateurs sexuels se montraient en train de violer des enfants âgés minimum de deux ans.

Mais ce n’est pas tout. Car outre ses penchants pour les jeunes enfants (bien qu’il ait nié lors du procès avoir agressé sexuellement des mineurs), l’accusé aimait aussi avoir des relations sexuelles avec des animaux.

Deux vidéos particulièrement abjectes, retrouvées sur une carte SD (avec quelques 8.000 autres fichiers à caractère sexuel), le montraient violant une vache, et une autre en train de se faire sodomiser par un cheval miniature. Cheval miniature qu’il a d’ailleurs forcé pendant plusieurs mois, entre aout et octobre 2017, à le pénétrer.

Sheila Cameron, son avocate, a dépeint le portrait d’un homme particulièrement perturbé à cause d’une enfance difficile, durant laquelle il a été molesté et abusé sexuellement, rapporte le NZ Herald.

Mais ceci n’a pas incité la juge en charge d’instruire l’affaire à être clémente. Sa lettre d’excuses, dans laquelle il jure n’avoir jamais violé d’enfant, n’a pas non plus fait changer d’avis la magistrate, qui lui a donc infligé trois ans et cinq mois de prison ferme, sans possibilité de remise de peine.

source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/worldEntertainment/Un-p-dophile-viole-une-vache-et-se-fait-p-n-trer-par-un-cheval-449060

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here