La Société camerounaise de palmeraies (Socapalm), filiale de la luxembourgeoise Société financière des caoutchoucs (Socfin), informe que le résultat de ses activités ordinaires avant impôts s’élève à 10,2 milliards FCFA à fin juin 2018 contre 13,7 milliards FCFA par rapport à la même période en 2017.

Le résultat net après impôts au 30 juin 2018 s’élève à 6,6 milliards FCFA contre 8,9 milliards FCFA au 30 juin 2017, soit une baisse de 25,8%.

« La baisse du résultat se justifie essentiellement par le retard subi dans les ventes d’huile brute par les transformateurs », indique Socapalm. Qui ajoute « qu’en conséquence, le stock d’huile de palme brute est passé de 16 481 tonnes au 30 juin 2017 à 30 959 tonnes au 30 juin 2018, soit une augmentation de 87,8% ».
 

Durant la période sous revue, la filiale de Socfin déclare que la production en huile brute a progressé de 6,9% passant de 82 095 tonnes à 87 764 tonnes. La production des amandes de palmistes aussi a évolué positivement passant de 16 797 tonnes, à fin juin 2017, à 17 738 tonnes à fin juin 2018.

En termes de prospective, Socapalm pense que la totalité de sa production pourra être vendue avant la fin de l’exercice en cours et que son niveau de production sera supérieur de 6% à celui de l’exercice 2017.

« Nous estimons à ce stade que le résultat des activités ordinaires avant impôts de l’exercice 2018 avoisinera un montant de 15 milliards FCFA », prévoit la filiale de Socfin.

source: https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/NewsArchive/Socapalm-affiche-un-r-sultat-net-de-6-6-milliards-au-1er-semestre-2018-449236

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here